J'ai l'air fatigué

C'est l'un des premiers motifs de consultation en esthétique. Vous ne supportez plus cette mine « chiffonnée » que vous renvoie le miroir chaque matin même après plusieurs nuits de sommeil de bonne qualité.

Que dit votre beau miroir ?
Il n'est pas tendre ! Les sourcils tombent, les paupières supérieures sont lourdes, les cernes et les poches ont tendance à être de plus en plus marqués, le teint et terne et la peau se flétrit, les traits sont creusés ou relâchés. En bref, vous avez un air fatigué, surmené, abattu.

Que peut faire le médecin ?
Heureusement, la plupart du temps, vous ne découvrez qu'un, deux voire trois signes dans le miroir. Dans ce cas, le médecin rendra votre visage plus tonique et plus reposé en traitant ceux-ci subtilement et en douceur.

• Des séances de revitalisation type Mésolift pour lisser les traits, hydrater la peau et redonner bonne mine. Compter 3 à 5 séances espacées de 2 à 4 semaines.
• Une injection de toxine botulique dans les muscles responsables de l'affaissement des sourcils afin d'ouvrir le regard. Elle peut être complétée par une injection d'acide hyaluronique 15 jours après pour redonner un peu de galbe au sourcil ou corriger une patte d'oie un peu marquée.
• Une injection d'acide hyaluronique ai niveau de cette vallée des larmes qui se creuse et vous donne l'allure d'un cocker.
• Des injections d'acide hyaluronique volumateur pour redonner du pulpy là où il a disparu. C'est le meilleur moyen d'effacer les ombres qui creusent les traits et donnent cette mine fatiguée et vieillie.
• Des peelings superficiels qui vont homogénéiser le teint et tonifier la peau.
• Le médecin peut aussi vous conseiller une petite chirurgie pour des paupières supérieures vraiment tombantes. Dans ce cas, il vous adressera à un oculoplasticien.

"La beauté est comme une valeur qui a cours partout et auprès de tous ; sous cet aspect, elle est comme une fortune."
Léo-Paul Desrosiers