Mon Miroir

Ce type d'expression peut parfois rendre service mais personne ne souhaite que ce soit permanent. La balance musculaire du haut du visage en est la cause. À force de compenser les effets de la gravité, nos muscles créent des mimiques parasites. Le bas du visage est aussi souvent concerné, en particulier au niveau de la bouche.

Que dit votre beau miroir ?
Vous avez un regard fâché, des sillons naso-géniens creusés, une bouche pincée, des rides marquées au dessus de la lèvre supérieure, une pointe du nez qui tombe.

C'est l'un des premiers motifs de consultation en esthétique. Vous ne supportez plus cette mine « chiffonnée » que vous renvoie le miroir chaque matin même après plusieurs nuits de sommeil de bonne qualité.

Que dit votre beau miroir ?
Il n'est pas tendre ! Les sourcils tombent, les paupières supérieures sont lourdes, les cernes et les poches ont tendance à être de plus en plus marqués, le teint et terne et la peau se flétrit, les traits sont creusés ou relâchés. En bref, vous avez un air fatigué, surmené, abattu.

Combien de fois vous a-t-on dit « arrête de froncer les sourcils » alors que vous ne les fronciez pas. On vous croit énervé(e) alors que vous ne l'êtes pas.

Que dit votre beau miroir ?
Il vous montre une ride verticale entre les deux sourcils : la ride du lion.
Il vous montre aussi souvent un front plissé ou même ridé.

De temps en temps, on vous demande ce qui ne va pas alors que vous vous sentez en pleine forme. En réalité, vous dégagez tout simplement un air triste lié au vieillissement du visage.

Que dit votre beau miroir ?
Il vous renvoie des signes que vous aimeriez bien ne pas voir : le coin externe des yeux est tombant, la vallée des larmes s'est creusée, les sillons naso-géniens sont de plus en plus marqués, les coins de la bouche s'affaissent vers le bas et vous donnent des traits d'amertume.